le plâtre

Matériau de construction aux propriétés isolantes et ignifuges, le plâtre est fabriqué à partir de gypse, une pierre naturelle qui est d’abord cuite puis cassée, broyée et moulue pour donner la poudre blanche du plâtre. Par « plâtre » on entend soit la poudre (le plâtre sec à aviver), soit la pâte constituée d’un mélange de poudre et d’eau (le plâtre prêt), soit le matériau compact, par exemple sous forme de placo, voire le revêtement de plâtrage ou même l’enduit posé

LA PLÂTRERIE

Souplesse, résistance, polyvalence

Le travail du plâtre

Je pratique la plâtrerie selon des méthodes et un savoir-faire traditionnels. Je travaille le plâtre dans toutes ses applications, qu’il soit traditionnel manuel blanc ou coloré. J’utilise des plâtres purs élaborés à partir de la calcination du Gypse (albâtre gypseux ou sélénite).

Selon les consignes et les contraintes, j’assure différentes opérations : fabrication des structures, montage des cloisons et des plafonds en briques plâtrières ou en éléments préfabriqués, préparation du plâtre (gâchage) pour obtenir une substance consistante, crémeuse et douce, que j’étale à la taloche ou à l’aide d’une machine à projeter selon les surfaces. Lorsque le plâtre a pris (on dit « feutré »), son volume augmente et je le lisse avec un mélange plus liquide que j’étale en fine couche.

Les utilisations et applications du plâtre sont multiples :

  • Enduits murs, plafonds soubassements

  • Scellements et chapes

  • Moules et matière de moulages

  • Mortiers

  • Eléments de construction

  • Panneaux et carreaux

  • Revêtements divers

  • Aménagements intérieurs, niches

  • Maquettes

Un matériau historique et patrimonial

Un matériau résistant au feu

Un bon isolant thermique

Un matériau recyclable à l'infini

Mes autres techniques et matériaux

F.A.Q.

Questions Fréquemment Posées

Peut-on plâtrer une très grande surface ?

Absolument. Selon les besoins, j’applique le plâtre à la truelle avant de le lisser ou, en cas de surface importante, j’utilise une machine qui projette le plâtre malaxé en faisant des boudins superposés qui seront ensuite écrasés avec un guide pour planifier la surface, avant un bon lissage à la taloche et au couteau.

plâtre traditionnel ou placo?

Ah ! Evidemment, pour moi il n’y a pas photo! Le plâtre traditionnel est une matière douce, lisse, pleine. La construction en plâtre est solide, on peut y fixer ce que l’on veut. L’isolation phonique comme thermique est parfaite. Bien sur, tout dépend si vous privilégiez l’esthétique et la qualité ou bien la rapidité d’exécution et le coût.

Peut-on faire un escalier tout en plâtre ?

Oui, bien sur ! Je vous propose la technique de l’escalier sur voûte Sarrazine. C’est un escalier balancé qui offre un profil très élégant avec ses courbes douces et permet d’optimiser l’espace en semblant suspendu et autoporté. On peut le faire droit, quart-tournant ou 2 quarts tournants sans palier intermédiaire.

Prenez contact !

Contactez-moi ci-dessous. Pour toute question ou demande de devis gratuit.

Appelez-moi

06 30 66 85 81

9 + 2 =

Adresse de l'Atelier

Lieu-Dit La Fraysse, 46100 Cardaillac, France

Horaires

Tous les jours de 09:00 à 18:00 (sur RV)

Email

contact@martin-schlumberger.fr